L'INSTITUT DE PRÉHISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE
ALPES MÉDITERRANÉE

 

L'IPAAM, pour une archéologie partagée

L'Institut de Préhistoire et d'Archéologie, créé en 1926, est la première association niçoise entièrement vouée à l'archéologie (voir l'Historique de l'association). Depuis, le but de la Société est la recherche, l'étude et la mise en valeur du patrimoine archéologique et historique, notamment des Alpes-Maritimes, des Alpes et du Bassin méditerranéen, y compris dans le domaine sous-marin, et, d'une façon plus générale, de ce même patrimoine sans limites géographiques.

Toutes les périodes, allant de la Préhistoire à l'Époque contemporaine, en passant par la Protohistoire, l'Antiquité, le Moyen Âge et l'Époque moderne, sont étudiées ou abordées. Ses moyens d'actions sont les prospections thématiques et diachroniques réalisées dans le respect de la législation en vigueur, la direction ou la participation à des chantiers de fouilles, les publications.

Une riche Bibliothèque (ouvrages régionaux, archéologiques et historiques), ouverte au public, propose de nombreux ouvrages en consultation les jeudis de 16 h à 19 h et, sur rendez-vous, les samedis de 15 h à 18 h (sauf juillet et août ; voir règlement).

L'IPAAM organise des sorties Découverte du Patrimoine sur le terrain et donne des conférences sur des sujets touchant tous les aspects de l'archéologie, de l'ethnographie et de l'histoire.

L'association édite une revue scientifique, les Mémoires de l'IPAAM (Revue Archéologique du Sud-Est de la France et du Bassin méditerranéen), soit en tome annuel regroupant les travaux de ses chercheurs et des chercheurs extérieurs, soit en ouvrages hors-série. Les Mémoires constituent la plus importante base documentaire archéologique sur le département des Alpes-Maritimes. Le très pratique Index des Mémoires de l'IPAAM permet de retrouver les sommaires, les auteurs, les communes, les sites et les thèmes faisant partie de la revue.

Notre société propose aux étudiants ayant soutenu leur thèse dont le sujet est en rapport avec l'objet de l'association, et dès lors que leur dossier est retenu en comité de lecture, une prise en charge de l'impression et de la diffusion de leurs travaux, de façon intégrale dans le cadre d'un hors série, ou partiellement dans les pages d'un tome annuel.

Un Bulletin de Liaison, adressé chaque année à tous les membres, rappelle les activités de l'année écoulée et présente le programme de l'année en cours. Une permanence est tenue au siège, les jeudis (hors jeudis de conférences), à partir de 16 heures.
Les comptes-rendus des dernières assemblées générales de l'Institut figurent dans la rubrique : Accueil/Données administratives.
Dans la rubrique du Bulletin de Liaison, vous trouverez également les anciens Mots du Président.

Lors de leurs nombreuses activités, les membres de l'IPAAM et son président Claude Salicis, seront heureux de vous faire découvrir les richesses archéologiques des Alpes-Maritimes (sorties)... et d'ailleurs (voyages, conférences).

N'hésitez pas à nous contacter : claudesalicis.ipaam@gmail.com

 

ACTUALITÉS

 

Les dernières publications

En vente au siège de l'Institut et dans les librairies habituelles (voir rubriques Mémoires et Tarifs et points de vente).

Le tome 66-2023 des Mémoires de l'IPAAM présente les 120 peintures rupestres schématiques postglaciaires découvertes à Valdeblore (06) en août 2022 par Marcel et Loïc Pietri :

Les peintures rupestres schématiques postglaciaires de Valdeblore font partie des découvertes archéologiques rares. Rares car, de façon générale, les inventaires en ce domaine sont pauvres, rares aussi et corrélativement car ces techniques picturales sont peu répandues et donc mal connues. Les peintures de Valdeblore, évoluant entre ésotérisme et évidence, sont également rares au niveau émotionnel car discrètes mais tenaces, rares car exécutées avec talent et prestige, rares, enfin, car essentielles pour une meilleure connaissance et une nouvelle compréhension de l'occupation humaine de ce territoire. Plusieurs jalons chronoculturels concernant la commune sont déjà attestés, notamment pour la fin de l'Âge du Bronze, l'Âge du Fer, l'Antiquité, grâce à diverses études publiées notamment dans les Mémoires de l'IPAAM. Avec ces cent-vingt peintures, dont plusieurs sont harmonieuses et captivantes, c'est un nouveau et fabuleux repère appartenant à une époque charnière située dans les derniers temps du Néolithique et les débuts de l'Âge du Bronze qui nous est offert. Les premiers artistes « Valdeblorois » se sont appliqués, il y a quatre-mille ans, à créer et à transmettre aux générations futures, avec leurs savoirs et une touche de divination, une image sociologique de leur époque grâce à de magnifiques dessins représentant des pans entiers de leurs manières de vivre, de leurs comportements, de leurs croyances. Puissent ces quelques pages faire prendre conscience, aux hommes et aux femmes d'aujourd'hui, de l'importance de ces quelques « signes » du passé qu'il serait si facile de protéger pour le bien commun avant une disparition irréversible liée aux activités climatiques ou humaines.


Programme des activités

Le programme des activités de l'année en cours est consultable à la rubrique Activités > Bulletin de Liaison.


Nos voyages archéologiques

Chaque année, l'IPAAM organise un voyage archéologique en France ou à l'étranger ouvert à tous ses membres (voir notre rubrique dédiée dans la partie Activités > Terrain). Autour d'un thème spécifique, ce voyage, axé essentiellement sur l'archéologie, permet néanmoins une approche complète de la région ou du pays sous divers autres aspects.


La médaille commémorative du 90e anniversaire de l'Institut

Après la célébration des 75 ans de l'Institut en 2001 (voir tome 43-2001 des Mémoires de l'IPAAM ), l'année 2016 a été celle des 90 ans de notre association créée en 1926, à Nice, par plusieurs des grandes personnalités de l'époque dont le chevalier Victor de Cessole, Jules Formigé, Robert Latouche, Édouard Corniglion-Molinier, Jules Belleudy, Louis Cappatti, Paul Goby.
Quatre-vingt-dix années de recherches et d'études scientifiques, studieuses, passionnées, fécondes, passées au service de notre patrimoine pour sa protection et son inscription aux Monuments historiques, sa publication et sa mise en valeur, cela au profit des nombreux passionnés par les richesses archéologiques de notre département des Alpes-Maritimes.
Pour marquer cet événement important, notre conseil d'administration a décidé de faire frapper une médaille qui rappelle cet anniversaire. Le graphisme comporte, à l'avers, le nom de notre association, son logo souligné par le monogramme créé pour l'occasion, et, au revers, la mention Quatre-vingt-dixième anniversaire, les dates 1926-2016 ainsi que notre devise L'étude du passé est l'avenir du présent.
Cette médaille en bronze, d'un diamètre de 50 mm, d'une épaisseur de 4 mm et d'un poids de 65,2 g, existe en deux finitions (patine antique ou polie mate). Elle a été remise aux membres de l'Institut à jour de leur cotisation 2016 dans les mêmes conditions que celles du tome des Mémoires de l'IPAAM.

 

TRAVAUX ET AXES DE RECHERCHES

 

L'IPAAM est engagé, sur la ville de Nice, le département des Alpes-Maritimes, la région PACA ainsi qu'à l'étranger dans les opérations suivantes :


La prospection et les fouilles archéologiques en France

Les inventaires thématiques

- les enceintes et les habitats de hauteur : complètement et mise à jour de l'inventaire depuis 1926
- les structures quadrangulaires sommitales (SQS) : problématique initiée par l'IPAAM en 1996
- les édifices religieux à clocher triangulaire : inventaire, datation, architecture, aire d'influence, ...
- les mégalithes et les tumulus : complètement et mise à jour de l'inventaire depuis 1967, corpus général en 2014
- les ponts, de l'Antiquité à nos jours : inventaire et monographies (lancement de l'étude en 2008)

La révision des inventaires archéologiques et historiques des communes
* Inventaires ciblés sur toutes les communes du département des Alpes-Maritimes.

* Inventaires complets réalisés par les membres de l'IPAAM :
- Levens (1998)
- Bouyon (1998)
- Le Broc (1998)
- Carros (1998)
- Tourrette-Levens (1999-2000)
- Saint-Léger (2000-2001)
- Tourrettes-sur-Loup (2001)
- Lucéram (2005)
- Péone (2007-2008)
- La Tour-sur-Tinée (2006-2008)
- La Gaude (2013-2014)

Les fouilles
* L'IPAAM a dirigé deux chantiers de fouilles majeurs dans les Alpes-Maritimes :
- la sépulture collective de la gotte du Rat (Néolithique final), à Levens (1999)
- le sanctuaire préromain de la Cime de la Plastra (Antiquité précoce), à Lucéram (2001 à 2004)

* Les membres de l'Institut ont également participé à plusieurs autres chantiers :
- Cimiez (Cemenelum) (Antiquité), à Nice (06)
- les Encourdoules (Antiquité), à Vallauris (06)
- le château (Moyen Âge), à Sainte-Agnès (06)
- la chapelle Notre-Dame-des-Selves, à Carros (06)
- le village antique de la Bergerie du Montet (Antiquité), à Gourdon (06)
- le sanctuaire préromain du baou des Noirs (Antiquité précoce), à Vence (06)
- La Borde-Carimail (Antiquité), à Mougins (06)
- Britzgiberg (Hallstatt), à Illfurth (68 Haut-Rhin)
- Beg-er-Vil (Mésolithique), à Quiberon (56 Morbihan)
- Saint-Romain (Néolithique), à Martizy (36 Indre)
- Maris-de-Saint-Gond (Néolithique), à Vert-Toulon (51 Marne)


La prospection et les fouilles archéologiques à l'étranger


Mongolie - Arkhangaï - Vallée du Khoid Tamir : Mission conjointe « Khoid Tamir - Khunui »

Dans le cadre d'une convention de partenariat scientifique signée avec le Musée d'Anthropologie préhistorique de Monaco, l'IPAAM participe depuis 2008 à la mission archéologique en Mongolie dirigée conjointement, sous l'égide de l'UNESCO, par le Musée de Monaco (responsable de la mission : Jérôme Magail) et l'Institut d'Histoire et d'Archéologie de l'Académie des Sciences de Mongolie. Les travaux pris en charge par les chercheurs et collaborateurs de l'Institut concernent plusieurs domaines :
- 2008 à 2012 : Prospection systématique dans la vallée du Khoid Tamir ; géo référencement de 1517 structures et éléments ethnographiques (tombes, ovos, sanctuaires, grottes, abris-sous-roches, zones à pétroglyphes, stèles, sites paléolithiques, atelier de métallurgie, ...)
- 2011 : Sondage sur le site d'Avdar Khad ; mise au jour d'éléments liés à une activité métallurgique (scories, chutes de découpes, céramiques non tournés calcinées, ...)
- 2013 : Participation aux fouilles de cinq tombes de l'Âge du Bronze (archéologie et anthropologie)
- 2014 : Première campagne de fouilles de l'occupation post paléolithique du site d'Avdar Khad ; confirmations d'une longue occupation du Paléolithique final au Moyen Âge ainsi que d'une activité métallurgique du début de l'Âge du Fer
- 2015 : Deuxième campagne de fouilles d'un atelier de métallurgie à Avdar Khad ; confirmations géologique et archéologique d'une chaîne métallurgique complète in situ (extraction du minerai, réduction, activités de post-réduction, forge) ; mise au jour d'un bas fourneau
- 2015 : Révision de la carte géologique de la zone de recherche de la mission
- 2016 : Troisième campagne de fouilles de l'atelier de métallurgie d'Avdar Khad ; mise au jour d'un deuxième bas fourneau et dégagement des éléments structuraux de l'installation artisanale
- 2014 à 2016 : Reprise et poursuite des fouilles du site paléolithique d'Avdar Khad (7e site paléolithique découvert en Mongolie)
Travaux menés par Claude Salicis (Protohistoire), Clémence Breuil (Paléolithique), Urs Schärer (Géologie)
- 2017 : Quatrième année de fouilles de l'atelier de métallurgie d'Avdar Khad et son campement du début de l'Âge du Fer.

2017 : Jamiyan-Ombo Gantulga (coresponsable de la mission Mongolie-Monaco) et Claude Salicis (responsable des fouilles de l'atelier de métallurgie) sur le site d'Avdar Khad (Mongolie - Province de l'Arkhangaï - Commune de Batsengel - Vallée du Khoid Tamir)


Les études numismatiques

Depuis 1994, plusieurs études d'anciennes découvertes monétaires issues de fouilles officielles ont été réalisées et publiées dans les Mémoires de l'IPAAM. Ainsi, les dossiers numismatiques relatifs aux fouilles des châteaux de Nice et de Sainte-Agnès, notamment, ainsi que les découvertes provenant de Cimiez (Cemenelum) et des diagnostics archéologiques du Service Archéologie de la Ville de Nice ont été étudiées et publiées. Ces études ont permis une première approche de la circulation monétaire antique dans le département des Alpes-Maritimes (voir tome 48-2006).
Des études numismatiques d'ordre plus général prennent également place dans la revue de l'Institut.


L'arc et l'archerie au fil des siècles

Cet axe de recherche était suivi à l'Institut par Alain Sunyol († 2021). Ethnotoxophile à l'origine (ce titre est formé autour du radical grec toxon qui désigne « l'arc » ; il associe éthnos, « tribu, peuple » et philéô, « aimer » et décrit ainsi exactement sa passion), Alain Sunyol collectionnait tous les objets ethniques relatifs à l'archerie des peuples anciens ou lointains. Pratiquant lui-même le tir à l'arc instinctif depuis des années, il a étudié tous ces artefacts avec l'optique de l'utilisateur, ce qui lui a permis de retrouver et de mettre en valeur les innovations techniques, ou les emprunts de chaque culture. L'universalité de certains principes aidant l'archéologie expérimentale portant sur les populations de chasseurs, Alain Sunyol a pu reconstituer, avec les chercheurs, des tirs préhistoriques plausibles ; joignant ainsi la science (logos, « étude ») à la passion, il est devenu un ethnotoxologue reconnu.


Les animations scolaires

Des animations scolaires sont organisées dans le département par l'IPAAM (responsables : Alain Sunyol, Claude Salicis) :
- Néolithique et arc : à Saint-Vallier (2015)
- Le patrtimoine archéologique de la commune de Vence : Ecole Saint-Michel, à Vence (2016)
- Techniques de fouille et interprétation des données de terrain : Collège international César, à Roquefort-les-Pins (2016, 2017)

2016 - Collège César à Roquefort


L'archéologie sous-marine

L'Institut est à l'origine des prospections sous-marines en Baie des Anges, à Nice (autorisations DRASSM) : première opération aux Ponchettes, en 2005 ; prospections en 2009 et en 2010. Le relai a été pris par le Service Archéologie de la Ville de Nice avec lequel l'Institut a signé une convention de partenariat scientifique jusqu'en 2016. L'IPAAM est également partenaire de l'association Anao, l'aventure sous-marine qui effectue depuis de nombreuses années un travail remarquable en rade de Villefranche (06).


La protection des sites : la pyramide de Falicon et la grotte des Ratapignata

Depuis 1971, l'Institut est à l'origine de la sauvegarde et de la protection de plusieurs sites archéologiques menacés (voir rubrique : Activités > Terrain et conférences > Protection des sites).

En 2007, à l'issue d'une longue procédure, débutée par l'IPAAM en 2004, nous avons obtenu l'arrêté d'inscription au titre des Monuments historiques (2007-313) daté du 7 août. Cette inscription boucle un dossier vieux de 81 années émaillées de plusieurs demandes de diverses institutions dont la première date de 1926.

La pyramide de Falicon


Articles en ligne

Pour accéder aux textes entiers ou partiels de nos articles et ouvrages en ligne, allez dans le menu « Publications », rubrique Les Mémoires  et cliquez sur les liens figurant dans les sommaires des ouvrages concernés.
Vous y trouverez également, en fin de présentation des Mémoires, le lien donnant accès à notre Index par tomes, hors-série, auteurs, pays, communes, sites, thèmes (PDF).

 

VOS DONS

 

Organisme d'intérêt général (décision DSF 06 du 08 mars 2005), l'IPAAM est habilité à recevoir des dons et à délivrer des reçus de déduction fiscale.
Depuis 2005, les personnes physiques qui font un don à l'Institut bénéficient d'une déduction fiscale égale actuellement à 66 % du montant de ce don : chaque donateur qui verse 100 € à l'association profite d'une réduction de 66 € de son impôt s'il est assujetti à l'impôt sur le revenu.
De la même façon, les entreprises qui font un don bénéficient d'une réduction d'impôt de 60 % de leur versement dans la limite de 5 ‰ de leur chiffre d'affaires.
Les versements sont traités rapidement et les reçus fiscaux sont adressés par retour du courrier.
Merci d'avance pour votre aide qui permettra la poursuite des missions de l'IPAAM au bénéfice de notre patrimoine archéologique, historique et culturel.

 

 


   
 
   
Ville de Nice
Conseil Départemental
des Alpes-Maritimes
Conseil Régional
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Mairie de Lucéram
Mairie de
Sainte-Agnès
Mairie de
Vallauris - Golfe Juan
Mairie de Péone
Mairie de Falicon
 

Les Terrasses de Cimiez ; 29 corniche Frère Marc ; 06000 NICE - 04 93 53 32 87 - 06 20 38 81 89 - claudesalicis.ipaam@gmail.com
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés © IPAAM 2007